maseblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 18 octobre 2005

On ne fait pas nocturne

On n'encourage pas les travailleurs tardifs dans cette turne!

Sorti de mon bureau vers 20h30 pour aller chercher de l'eau, je me retrouve au retour devant une porte qui refuse mon badge, la même porte qui l'acceptait une heure plus tôt... enfermé dans le couloir, toutes mes affaires dans le bureau... pas glop! Heureusement j'essaie quand même par dépit d'ouvrir la porte et réalise que la serrure ne ferme pas bien (c'est pas génial, ça, une porte de sécurité qui ne ferme pas ?), je peux retourner à mon bureau!

En partant pour de bon à 21h15, vu que j'ai vu le gardien fermer la grille à 21h30 la semaine passée, je me change, vais récupérer mon vélo... pour tomber devant une autre porte fermée et bien, celle-là. On fait le tour... ah, fermé ici aussi. Faut chercher le gardien. Tiens j'ai de la chance, le voilà justement.

Mais, whah, le dialogue n'est pas franchement cordial, ni même neutre, plutôt du genre qu'est-ce que vous faites encore ici! votre badge! y'a pas votre nom dessus! ah ben non je suis prestataire, ici les prestataires n'ont pas de nom pièce d'identité! ça ferme à 21h00 ici ah c'est pas 21h30? non, c'est 21h00, vous le saviez, je vous ai vu la semaine dernière (ben il était 21h30, et l'autre gardien était en train de fermer la porte?) C'est possible de récupérer quand même le vélo? Je récupère donc le vélo, la carte d'identité et hop, dégage vite fait.

Je retiendrai! Travailler le soir, ça ne se fait pas. D'ailleurs je vais aller me coucher, demain je tente l'ouverture à 6h00 pour changer de la fermeture.

P.S. il faut quand même dire que le premier gardien a été très très sympa quand il m'a rouvert la grille (c'était encore une autre première fois) à 21h50...

lundi 17 octobre 2005

Concert impromptu

Aujourd'hui était jour de fête: j'allais participer à la rando rollers dominicale à Paris. Pour diverses raisons (vacances, sorties, matériel subitement inadapté suite à un renouvellement voire flemmingite aigüe), je n'y ai plus participé depuis un peu plus d'un mois.

Lire la suite

lundi 10 octobre 2005

Bords de Seine

Voilà trois semaines que j'ai commencé à me rendre à mon lieu de travail en vélo. Mon trajet n'est pas le pire qui soit, puisque pour l'essentiel il se fait sur les bords de Seine à Rueil-Malmaison.

Pendant deux semaines, tous les matins j'ai pesté contre mon étourderie qui me faisait oublier mon appareil photo sur mon bureau. Je n'ai pas raté de clichés exceptionnels, mais parfois une lumière qui m'attirait (à moins que ce soit les verres jaunes des lunettes ;) ). Après deux semaines, j'ai enfin emporté l'outil. Clic-clac! Non, pas clic, ni clac? Ah oups, la batterie n'a pas quitté le chargeur qui repose tranquillement sur la moquette de la maison.

Plus tard, batterie en place, c'en était fini de la lumière, l'automne s'est manifesté de ses gros nuages. Sur le chemin du retour, jeudi soir, je suis tout de même parvenu à prendre ceci:

Restaurant sur les bords de Seine, Rueil-Malmaison

Restaurant sur les bords de Seine, Rueil-Malmaison